Basilique de Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

À Pâques ou à la Trinité ?

Vous le constatez tons les jours, parler du Seigneur n’est pas si facile. Certains croient que les bonnes réponses sont dans les livres. Alors, allez consulter votre dictionnaire ... Ce n'est sûrement pas avec la définition du mot Trinité que vous en saurez plus sur le Bon Dieu. Il faut regarder à côté. À côté du mot "Trinité" on trouve de belles surprises. Tout, absolument tout, parle du mystère de Dieu. Tout, et surtout, ce qui n’est pas Lui.
La Trinité n’est ni une quelconque triade ni un triangle parfait. Dieu n’est ni un problème de trigonométrie, ni un trinôme sans facteurs.
La Trinité a tout créé : le champignon tricholome, la trigonelle dans le pré, le triton dans la fontaine et l'hirondelle qui trisse. Dieu a tout créé : le temps du Trias, l'ancien triceratops et même le venimeux trigonocéphale.
La Trinité a également créé les hommes, tous géniaux, qui ont inventé les tricliniums, la triangulation et découvert les triacides. Pour voyager, ils ont construit les trirèmes, les hélices tripales et les gares de triage. Pour s’amuser, ils ont fait des tricycles et du tricot. Mais les humains sont fragiles, ils se mettent en tribu, ils agitent leurs tricolores, ils cultivent les réflexes tribaux...
La Trinité ne fait pas le tri. Elle aime le trillion d'êtres humains depuis que le monde est monde.
Dieu est bien plus que trilingue. Il n’oublie pas le triste trimard, le petit triporteur et le cancre qui craint les fins de trimestre.
Dieu n’est ni un tribun insolent, ni un gendarme à tricorne, ni un triumvirat hautain. En vérité, Dieu siège au tribunal. Il ne triche pas du haut de sa tribune. Il ne dévore pas les humains sur de très grand tripodes.
Il n’est jamais trivial. Dieu est moins violent que le courant triphasé, le trichloréthylène ou le trinitrotoluène.
Dieu n’est pas un étrange tridactyle, un monstre tricéphale, un Neptune à trident.
Victime de nos tripatouillages, Dieu a connu la tristesse et les tribulations. Sa trilogie s’est jouée au triduum de Paques. Ce fut, pour nous, sa trithérapie.
Pour dire la beauté de la Sainte Trinité, on fit, dans les églises, les triforiums, les baies trilobées, les triptyques et les triglyphes. Pour lui, on chante les trilles à gauche comme à tribord.
La Trinité est un trio d'amour. Dieu triomphe toujours sans traîtrise.

Père Frédéric Gatineau
Mai 2011