Basilique de Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

Chers amis, chers pèlerins de Longpont

Depuis le dimanche 15 mars, la basilique est fermée.
Plus de visites, plus de pèlerinage. Les cierges déposés par les derniers pèlerins se sont éteints…
Comme mes autres frères prêtres, je célèbre désormais chaque jour l’eucharistie, seul, devant l’autel de Notre-Dame de Bonne-Garde, patronne et protectrice de notre diocèse. Car Marie est toujours là et la prière ne connaît ni les murs ni les frontières.
Tous ceux qui le souhaitent peuvent m’envoyer par courriel (fregat65@hotmail.com) leur intention de prière que je déposerai auprès de Notre-Daviergeme de Longpont. 

Tout au long de ce Carême de grande épreuve que nous vivons, pour maintenir le lien avec vous, je proposerai régulièrement des textes à méditer.

Bien à vous, avec Marie
qui porte l’Espérance du Christ. 

Père Fréderic Gatineau, recteur de la basilique de Longpont

Pour tourner vos regards vers N.D de Bonne-Garde, cliquez ici.


christ massyVendredi 10 avril -
Vendredi Saint

Aujourd'hui, jour de la Passion du Seigneur, nous vous proposons de célébrer, en famille, la liturgie de la Vénération de la Croix. Cliquez ici.

Nous vous invitons aussi à relire la Passion selon Saint Jean illustrée par des oeuvres d’art conservées dans les églises essonniennes. Cliquez ici.

Jeudi 9 avril - Jeudi Saint

En ce jour où nous commémorons le dernier repas du Seigneur avec ses disciples, nous vous invitons à partager cette liturgie familiale. Cliquez ici.

Nous vous proposons aussi de revivre ce dernier repas à travers des représentations de la Cène dans nos églises essonniennes. Cliquez-ici.

Mercredi 8 avril - Une Messe Chrismale pas comme les autres !

Tout est inédit cette année depuis le carême. Nous sommes déjà en pleine semaine sainte ; une semaine durant laquelle nous célébrons le mystère de notre salut de manière progressive avec le Triduum pascal : Jeudi Saint (sainte Cène), Vendredi Saint (Passion du Seigneur), Vigile Pascale (célébration du Feu nouveau, le Christ vainc la mort) et dimanche de Pâques. Une célébration, qui se veut diocésaine, marque cette semaine sainte, c’est la Messe Chrismale. Elle est célébrée normalement le matin du Jeudi Saint, mais pour des raisons pratiques elle est avancée (selon les diocèses) le mardi ou mercredi soir. Pour notre diocèse d’Evry, elle est célébrée ce mercredi 8 avril à 20h30. Pour des raisons de confinement, notre évêque la célèbrera dans la Chapelle de la maison diocésaine en communion avec tout le diocèse. Lire la suite.

messe chrismale evry Messe chrismale à Evry - 2019

Mardi 7 avril

Les jours passent avec, pour beaucoup d'entre nous, un très grand désir de se retrouver. Les photos de rassemblements nous donnent la nostalgie.15 aout 2013Célébration du 15 août à Longpont.

Nous ne connaissions donc pas notre bonheur d'être ensemble. Nous ne savions donc pas combien c'était important de recevoir, de toucher, de voir et d'être le Corps du Christ... Je suis sûr que nous saurons retrouver le chemin de l'Eglise parce qu'elle nous manque tant.  autel vierge
Voici la prière proposée par un fidèle paroissien de Longpont.
Ces mots peuvent être les nôtres.
Bon courage et amitiés à tous.

Père Frédéric.

Quand Notre-Dame de Bonne-Garde nous attend...

Pour lire la prière, cliquez ici.

 

Lundi 6 avril - Une Semaine Sainte Inédite

christ longpont web Hier, nous avons évoqué l'entrée triomphale de Jésus à Jérusalem. Journée par excellence du "malentendu".
Pour les apôtres, c'est enfin l'accompagnement de ce qu'ils espéraient. Jésus prend possession de la ville royale, de la ville sainte. Il va inaugurer le Royaume. Leur royaume.
Pour Jésus, c'est bien cela et c'est tout à fait autre chose. Au-delà de ce succès apparent, il voit l'avenir, son rejet, sa condamnation. Oui, il vient bien inaugurer le Royaume. Mais celui de Dieu et non celui des hommes. Ce Royaume qu'un soldat romain, bouleversé, découvrira au pied de la croix.
Une semaine sainte pas comme les autres. Célébrations suivies à la télévision, à la radio. Célébrations des prêtres, dans des églises vides, sans la présence des fidèles. À cause de cette guerre sanitaire déclarée contre cette pandémie du Covid19.
Néanmoins, nous allons suivre Jésus pas à pas depuis son entrée triomphale à Jérusalem jusqu'à la découverte de son tombeau vide le jour de Pâques.
Nous associons à notre marche tous ceux qui malades ainsi que le personnel soignant qui se dévoue aux soins des malades.
Enfin, nous confions tous nos frères et sœurs décédés suite à cette pandémie.
Père Jacobs
Illustration : le Grand Christ de la basilique de Longpont

Dimanche 5 avril - Fête des Rameaux

Pas de messes des Rameaux aujourd’hui.
Si la situation le permet, les rameaux seront bénis cette année le dimanche 14 juin lors de la fête du Corps et du Sang du Christ, au cours de la procession du Saint-Sacrement. En attendant, acclamons le Christ avec le meilleur de nous-mêmes !

snoopy 2Je m'appelle Snoopy, je suis l'âne du presbytère. Depuis des semaines, je me prépare à la fête. On m’a dit que je n’allais pas sortir aujourd’hui. Je ne vais pas très souvent à l'église, c’est vrai. J'y vais à Noël et aux Rameaux mais je connais des animaux à deux pattes qui y vont moins souvent que moi… En fait, j'y vais quand on m'emmène, c’est à dire quand on a besoin de moi. Et, avec le printemps qui arrive, je sens que c'est bientôt le moment où Jésus a besoin de moi. Je lui suis très utile et je le réconforte un peu. Il paraît qu’après notre entrée à Jérusalem les humains vont lui faire beaucoup de mal. ane 1

Pas de rameaux aujourd’hui, pas de foule, pas de branche verte, pas de buis. De toute façon, ce n’est pas très bon le buis. C’est joli comme ça mais c’est un peu amer. Mon maître, Jean-François, m’a dit que c’était même dangereux pour la santé des ânes, le buis. Les honneurs aussi ça peut être toxique…Je ne vais pas sortir aujourd’hui ; pourtant c’est écrit dans l’évangile « Déliez le et laissez-le aller ! »
Je ne suis pas malheureux à Longpont dans le jardin du presbytère. Il y a de l'herbe qui pousse et puis il y a des gentilles personnes qui viennent s'occuper de moi. J'aime beaucoup la compagnie mais je suis un âne confiné, tout comme vous, il paraît.
Je sens bien qu’il se passe quelque chose chez les humains en ce moment. Je vois tout. J’entends tout. Je comprends tout, moi, avec mes grandes oreilles et mes deux yeux sur le côté.
ane longpontTous les ans, j'accompagne les enfants depuis Villiers, le long de l'Orge. C’est mon heure de gloire.
Il paraît que le parc est fermé et que même les enfants doivent rester chez eux. Alors, je ne verrai pas les enfants cette année.
C’est un peu triste ce sentiment de ne servir à rien, alors j’essaye de faire au mieux mon métier d’âne.
Je mange de bon cœur, je bois, je me laisse caresser. J’essaye d’être de bonne humeur. Je sais faire rire et un peu pleurer. Je suis un très grand comédien. Je ne suis pas un menteur, je suis un éveilleur de cœurs ! Je braie un peu aussi de temps en temps, histoire de rappeler à mes voisins humains qu’ils ne sont pas seuls.
                                                                                    L’âne Snoopy

Samedi 4 avril - Des Rameaux pour Jésus et pour les soignants.rameaux longpont

Ce dimanche des Rameaux, Jésus entre à Jérusalem sous les acclamations, bientôt il donnera sa vie ! Depuis plusieurs jours à 20h, nombreux sont les gens qui applaudissent, acclament les soignants. Et voilà que, comme une évidence à l’approche de la Semaine Sainte, je ne peux m’empêcher de faire le rapprochement.
La foule de ceux qui croient en Jésus, qui sont témoins de ce qu’il a fait, qui espèrent en Lui, qui attendent de Lui qu’il les sauve, sont spontanément sortis et l’acclament : Hosanna au Fils de David ! Hosanna : cette expression initialement résonnait comme un appel à l’aide adressé à Dieu, « Sauve s’il te plait » !
Chaque soir, une foule de plus en plus nombreuse sort sur son balcon, à sa fenêtre, sur le bord de son trottoir – confinement oblige – et fait du bruit, applaudit les soignants, en hommage à leur engagement, à leur courage, à ce qu’ils font, et sans doute aussi parce qu’on attend d’eux qu’ils sauvent et qu’ils nous permettent d’en sortir. Hosanna !
Bien sûr, il y a des limites à ce rapprochement, mais j’ai eu envie de vous le partager, simplement, j’allais dire de bonne foi, comme une lecture des Rameaux pour aujourd’hui.
Soyons sûrs que Jésus est aux côtés de ceux qui soignent, comme il est au côté des malades et des plus fragiles, qu’il les accompagne au plus près, qu’il se donne comme les soignants se donnent, sans compter. Jésus n’arrive pas en héros, mais tout simplement monté sur un ânon. Et Il va franchir les portes de Jérusalem, il sait pourtant ce qui l’attend, il accepte d’aller jusqu’à donner sa vie.
Bien sûr, les médecins, infirmières et infirmiers, aide-soignant(e)s, brancardiers et tous ceux qui servent ne revendiquent pas d’être des héros, ils font d’abord leur métier, avec disponibilité et efficacité professionnelle, mais ils savent qu’ils risquent leur vie.

Il a été proposé pour ce dimanche que chaque famille chrétienne expose à sa fenêtre un tissu blanc marqué d’une palme et d’Hosanna. Ces rameaux se joindront aux applaudissements de 20h ! Pour Jésus et les soignants, ensemble aux côtés des malades, à nos côtés.
Dans une semaine nous fêterons la Résurrection ! Et bientôt, espérons-le, la fin de l’épidémie.

Diacre Gérard Cuvelier

Nous vous proposons une  liturgie familiale pour ce dimanche des Rameaux. Cliquez ici.

Vendredi 3 avril - 5ème vendredi de Carême

Prions le Chemin de Croix, un chemin de Croix à vivre avec Marie, illustré par des représentations de vierges de Pitié choisies dans les églises de l'Essonne. Cliquez ici.

Jeudi 2 avril

christ de tanzanie evry

Jn, 8, 51-59
Jésus vient de définir le disciple comme celui qui « demeure fidèle à sa parole ». Car elle seule peut nous introduire dans la vérité, nous faire connaître notre identité profonde dans le cœur de Dieu, et nous ouvrir à la destinée de gloire que le Père nous réserve aux cieux, dans le Christ . La Parole de Jésus n’est pas  un « savoir » prétendument salvifique ; elle est la Parole du « Père qui est la source de toute paternité, au ciel et sur la terre » (Ep 3, 15). C’est pourquoi cette Parole a la puissance d’accomplir ce qu’elle annonce et de réaliser ce qu’elle promet....
Cliquez ici pour lire la méditation proposée par André Branger.

Illustration : Le Christ de miséricorde, cathédrale d'Evry

Mercredi 1er avril - Prions pour nos défunts.

Il est bon de rappeler, en ces temps de crise, que l’Eglise assure toujours les obsèques. Les assemblées doivent être réduites (20 personnes maximum) ; on peut se réunir dans les églises ou dans les cimetières à la demande de la famille. Dans tous les cas, il faut contacter les pompes funèbres au numéro de téléphone qui gère les demandes pour notre secteur pastoral : 06 30 06 89 61. 

Les célébrations sont préparées par téléphone directement avec les célébrants. En plus de la célébration des obsèques, une messe est célébrée pour chacun des défunts le jour même de leurs obsèques. (Messe sans peuple, mais en communion avec tous).
Prions pour nos défunts, prions pour les familles éprouvées.
Depuis le confinement nous avons prié dans nos paroisses pour :
Marie Thérèse HUYGHEBAERT (82 ans) lundi 16 mars à l’église de la Ville-du-Bois. Mme Huyghebaert a traversé beaucoup d’épreuves dans sa vie et elle a gardé la foi jusqu’au bout. Elle recevait régulièrement la communion chez elle.
Bernard DENIS (78 ans) le mardi 24 mars à l’église de Linas. M Denis habitait Longpont mais était très impliqué dans la vie associative de Linas. Il était le porte-drapeau des anciens combattants de Linas.
Roland ISSARTEL (92 ans) le mardi 24 mars à la Basilique de Longpont. M Issartel, ancien militaire (grade de colonel), habitait Longpont. Grâce à l’obligeance de la famille de M Denis (dont nous avions célèbré les obsèques le matin même) le drapeau des anciens combattants a pu être présent à ses obsèques.
Gérard GRIME (77 ans) le mercredi 25 mars à l’église de Leuville. M Grime avait tenu le "tabac journaux" de Leuville pendant plusieurs années. Nous avions célébré les obsèques de son épouse en janvier 2020 à Leuville.
Eliane SPIRAL (81 ans) le jeudi 26 mars à l’église de la Ville-du-Bois.
Raymonde HONORE (94 ans) le mercredi 1er avril à l’église de Linas. Mme Honoré habitait le haut de la montée de la division Leclerc. Elle était issue d’une vieille famille d’agriculteur de Linas.
Edouard CHEVALIER (69 ans) le mercredi 1er avril à la Basilique de Longpont. M Chevalier habitait Longpont depuis un an et demi.
Cécile ANDRE (77 ans) le jeudi 2 avril à l’église de Linas.
François JEANNOT (75 ans) le vendredi 3 avril à la Basilique de Longpont. M Jeannot habitait les Echassons à Longpont. Il était fidèle de la basilique chaque dimanche à la messe et avait pris sa part de la vie de la paroisse en donnant un coup de main à Francis Tricoire pour l’organisation matérielle des concerts à la basilique. Son bon sourire va beaucoup nous manquer.
Nous pouvons aussi prier pour :
Xavier (54 ans) le fils de notre cher diacre Gilbert Semenenko, décédé à Marolles en Hurepoix.
Béatrice, la maman d’un élève de 6e de l’ISC décédée subitement.longpont dans la nuit 2

Seigneur, donne leur ton repos
et fais briller sur eux ta lumière sans fin ! Amen

Christ, grain de blé

Grain de blé, parabole de la vie et de la mort.
Grain de blé qui se vide de lui-même pour faire germer la vie future.
Christ, grain de blé, jeté dans notre terre, tu prends racine dans l’humus de nos existences.
Grains de blé, parabole pascal.
Christ, grain de blé, silencieuse Parole.
Christ, grain de blé, Tu es caché. Tu es enfoui. Tu disparais. Tu es silencieux. Tu sembles absent. Tu sembles mourir. Tu sembles pourrir. Tu sembles mort.
Christ, grain de blé, Tu affrontes l’angoissant enfouissement, et l’obscurité étouffante.
Christ, grain de blé, Tu meurs pour donner du fruit.
Christ, grain de blé, les grains qui germent de toi donnent le meilleur pain pour l’Homme. Il a le goût de la vie éprouvée.

Père Frédéric

Mardi 31 mars - Fête de Sainte Geneviève

En ces jours d'épreuve, il est bon de se tourner vers la sainte qu'on invoque aux jours de crise. A la découverte de Ste Geneviève en Essonne avec ce diaporama.
Ste Geneviève, priez pour nous !

Lundi 30 mars christ misericorde

Celui d’entre vous qui est sans péché, qu’il soit le premier à lui jeter une pierre (Jn 8, 1-11)

Il y a Jésus qui enseigne sur l’esplanade du Temple.
Il y a les scribes et les pharisiens, méchants comme des chasseurs. Ils apportent leur proie, un cas bien difficile à trancher pour le rabbi.
Il y a la femme piégée, humiliée et menacée de mort.
Comme on l'a vu hier, l’Evangile de Saint Jean compte 7 grands miracles et un 8e, d’une autre nature, la Résurrection du Christ.
Eh bien, ce jour-là, sur l’esplanade du Temple, Saint Jean nous rapporte, en fait, deux autres miracles. Une femme condamnée à mort va être libérée de la main cruelle des hommes. Sauvée, un nouveau chemin s'ouvre pour elle. Et puis il y a un autre miracle, peut-être plus grand encore : ce jour-là, pour la première fois, les scribes et les pharisiens vont se déterminer. La foule va cesser d’être anonyme. Il arrive que l’opinion publique ait tort !
Chacun va laisser son pavé, sa pierre ou son caillou.
Chacun son tour, va regarder son âme et se reconnaître pécheur.
Peut-être est-ce là le début de la liberté ?

Illustration : Le Christ de miséricorde, église St Basile d'Etampes

Père Frédéric

  resurrection lazare web

 Dimanche 29 mars -
5ème dimanche de Carême

Nous vous proposons une  liturgie familiale pour ce 5° dimanche de Carême. Cliquez ici.
Les pistes de réflexions sur l'Evangile ont été élaborées par le père Frédéric Gatineau et le diacre Gérard Cuvelier.

Illustration : La résurrection de Lazare, église de Marcoussis, vitrail 1899

Samedi 28 mars

Le samedi est traditionnellement le jour consacré à la prière avec la Vierge Marie. En ces temps de confinement, voici une invitation au voyage immobile. Ce diaporama regroupe les 255 images qui sont issues de chacune des églises ou chapelles en service dans notre diocèse. Ces photos ont servi à réaliser le panneau consacré à Marie en Essonne réalisé par Betty Sonké et inauguré à la basilique pour le jubilé de 2019. Les photos ont été travaillées et mise en diaporama par Claire Mallet. Marie nous met en relation les uns les autres, de tous les coins de l'Essonne et elle nous invite à prier les uns pour les autres.
Pour voir le diaporama, cliquez ici.

Vendredi 27 mars - 4ème vendredi de Carême

Pour prier le Chemin de Croix sur des images de calvaires en Essonne, cliquez ici.

Jeudi 26 mars

En ces jours difficiles, les prêtres et diacres du Secteur Pastoral vous redisent leur amitié.
Beaucoup d'entre vous nous connaissent mais il faut penser aussi à tout ceux qui ne nous connaissent pas et qui n'osent peut-être pas nous contacter. Nous vous redisons à tous que nous restons disponibles pour vous écouter, vous soutenir et recueillir vos intentions de prières.

fredericPère Frédéric GATINEAU - 06 67 15 96 13pere lin michel web

Père Lin Michel LINO OKOKO  -  06 25 84 52 56


pere paul web2  Père Paul ALLILI - 06 40 89 74 87pere jacobs web
  / 09 67 18 04 88   

   Père Jacobs SUANA WAHITA
   - 06 95 42 89 36

 diacre andre webDiacre André BRANGER 
-  06 61 18 51 48

diacre gerardDiacre Gérard CUVELIER 
-  06 82 07 31 59

jacquesfessler
Diacre Jacques FESSLER -  06 08 99 65 84

 L'écoute dans l'épreuve.
La vie nous réserve parfois bien des surprises et parfois des larmes, des rires, de bonheurs, des peurs, des questionnements. La situation que nous traversons nous invite à l'écoute....
Cliquez ici pour lire la méditation proposée par le père Jacobs.

Mercredi 25 mars - Annonciation

A la demande des évêques de France, ce soir à 19h30, un peu partout en France, les cloches de toutes les églises sonneront pendant 10 minutes. Nous sommes invités à déposer une bougie sur sa fenêtre au moment où les cloches sonneront en signe de communion de pensée et de prière avec les défunts, les malades et leurs proches, avec  tous les soignants et tous ceux qui rendent possible la vie de notre pays.

Je vous invite aussi à une visite virtuelle des représentations de l'Annonciation dans nos églises d'Essonne. Cliquez-ici

Mardi 24 mars

Le récit de l'Annonciation n'est pas un simple dialogue entre Marie et l'Ange. Nous admirons la foi et la disponibilité personnelle de Marie. Avec l'Ange, nous saluons la Vierge « pleine de grâce » et nous remercions Dieu de sa sainteté tout à fait hors du commun.
Tout cela est parfaitement juste mais, en même temps, risque de nous cacher une dimension importante de l'événement.
Relisons donc ce récit dans une tout autre perspective....
Cliquez ici pour lire la méditation proposée par André Branger.

Lundi 23 mars

Cette semaine nous allons célébrer l'Annonciation dans ce contexte très particulier de confinement et d'angoisse. Il faut nous soutenir dans l’espérance. Je vous invite à nous retrouver en communion de prière autour de Notre-Dame de Bonne-Garde, patronne de notre diocèse, tous les soirs à 19 h 00 pour la récitation de l'Angelus. Jusqu'à nouvel ordre, la basilique reste fermée mais je serai moi-même chaque jour à cette heure-là, près de Marie et près du Christ présent dans l'Eucharistie. Je vous représenterai.

L'Angelus est une très belle prière. On y fait mémoire de la visite de l'Ange, de son message d’espérance pour le monde, de la réponse de Marie et de la venue du Fils de Dieu dans notre chair. L'Annonciation, c'est le salut qui arrive pour notre monde et nous avons tous grand besoin de salut. Nous en avons besoin, tous et chacun. L'Annonciation, c'est le salut offert pour l'Homme et pour tous les hommes. C'est le salut du corps de l'âme et de l'esprit. Marie est la première à accueillir ce salut qui vient du Christ, et elle nous apprend à le transmettre par la parole et par les actes.

annonciation

Rendez-vous chaque soir avec Marie. Amitiés.

Père Fréderic Gatineau, recteur de la basilique de Longpont

 La prière de l'Angélus

V. L’ange du Seigneur apporta l’annonce à Marie.
R/ Et elle conçut du Saint-Esprit.
Je vous salue Marie…

V. Voici la Servante du Seigneur.
R/ Qu’il me soit fait selon votre parole.
Je vous salue Marie…
V. Et le Verbe s’est fait chair.
R/ Et il a habité parmi nous.
Je vous salue Marie…
V. Priez pour nous, sainte Mère de Dieu.
R/ Afin que nous soyons rendus dignes des promesses du Christ.

Prions.
Que ta grâce, Seigneur, se répande en nos cœurs.
Par le message de l’ange, tu nous as fait connaître l’Incarnation de ton Fils bien aimé, conduis-nous, par sa passion et par sa croix jusqu’à la gloire de la résurrection.
Par le Christ, notre Seigneur. Amen

Vitrail : l'Annonciation, église de Dourdan (atelier Lorin, Chartres, 1899)

 Dimanche 22 mars - 4ème dimanche de Carême,
  dimanche de Lætareaveugle brunoy

    « Il s’en alla et se lava ; quand il revint, il voyait. » (Jean 9, 1-41)

 Cliquez-ici pour lire le texte écrit par le diacre Jacques

Je ne connais qu'une seule représentation du miracle de l'aveugle né dans les églises essonniennes.  Il s'agit du vitrail du 19e siècle (ci-dessus) pour l'église de Brunoy.
On trouve en revanche, dans les églises essonniennes, deux représentations de miracles de Saints qui ont guéri des aveugles.
Le chrétien est un "autre Christ", aussi on aime montrer comment les saints réalisent ce qu'a fait Jésus en son temps : guérir, prêcher et chasser les démons.
etampes st clement
A Notre-Dame d'Etampes, Saint Clément guérit l'aveugle. On raconte que le pape St Clément (mort vers 101) aurait guéri à Rome un pauvre aveugle nommé Sisinius. Ce miracle est représenté dans un des médaillons qui entourent le grand vitrail dédié à Saint Clément, composé par le maitre verrier Alfred Gerente en 1869 dans le style médiéval.

 brunoy médardA l'église de Brunoy, "St Médard, sa mère et l’aveugle" est le sujet d'un vitrail du 19e siècle crée par Hirsch (qui fut élève de Delacroix). Selon la tradition, on raconte que saint Médard (VI e siècle), encore enfant, donna ses habits neufs à un mendiant aveugle, presque nu. Cette charité guérit l'aveugle.

Par ailleurs, Venance Fortunat (530-609) raconte un autre miracle qui concerne un aveugle et qui se passe cette fois en Essonne. Il fut opéré par l'évêque st Germain de Paris à Vigneux vers 560. « Saint Germain, Evêque de Paris, est venu plusieurs fois à Vigneux, et il y a opéré deux miracles. La première fois sur un homme qui avoit été mordu d'un loup enragé, qu'il guérit avec de l'huile bénite. L'autre fois, c'étoit au sortir de Nogent-sur-Marne, que faisant la visite de son Diocése St Germain passa par Vic-neuf, ad Vicum novum. On lui présenta en ce lieu une femme aveugle âgée de quatre-vingts ans. Il fit le signe de croix sur ses yeux ; il en sortit du sang ; l'ayant fait conduire au lieu où il devoit s'arrêter, il lui lava les yeux avec de l'eau tiede, et lui rendit ainsi la vue » (Histoire du diocèse de Paris, abbé Lebeuf 1757).  Cette scène n'est hélas (pas encore) illustrée.

 Cliquez ici pour écouter la méditation proposée par le père Lin-Michel pour ce dimanche de Laetare

Samedi 21 mars

Dieu ne nous quitte jamais. Il ne déserte jamais nos maisons, nos rues, nos quartiers, nos villes…
Alors ayons soif de Lui. Oui soyons des assoiffés  comme la Samaritaine : « Seigneur, donne-moi de cette eau, que je n’aie plus soif, et que je n’aie plus à venir ici pour puiser. »(Jean 4, 15).

Cliquez-ici pour lire le texte écrit par le père Lin Michel, pour la feuille Bonne Garde Hebdo de dimanche dernier, illustré par des représentations de Jésus et la Samaritaine en Essonne.

Vendredi 20 Mars  -  Troisième vendredi de Carême

Pour prier le Chemin de Croix, cliquez-ici.

Jeudi 19 mars - Fête de Saint-Joseph

Depuis 2013, le pape François a demandé qu’on cite Saint-Joseph à toutes les messes. Je trouve ça très bien. Joseph est un sacré bonhomme. Il n’est pas seulement le sujet idéal pour de jolies statues. Il n’est pas seulement la figure parfaite d’un père plein de tendresse. Son histoire est étonnante. Joseph est extrêmement touchant. joseph
Joseph est d’abord un fiancé. Il va se marier et on l’imagine plein de projets avec sa bien-aimée quand arrive l’impensable imprévu. Joseph va être père sans être géniteur. Fabriquer un enfant, quand ça marche, ça n’est pas très compliqué. En revanche être père, ça prend toute la vie. Il aurait pu rejeter sa fiancée, la répudier ou même pire, la livrer aux mains des docteurs de la Loi. En ce temps-là, on pouvait lapider les femmes adultères. À l’époque, c’était juste de tuer le pêcheur en même temps que le péché. La Loi était du côté des lanceurs de pierres mais Joseph s’est montré plus juste que la justice. Joseph a sauvé Marie et, par conséquent, il a sauvé Jésus qu’elle portait en son sein.
Joseph a sauvé Dieu !

Devant la cruauté d’Hérode, Joseph a eu le courage de fuir. Il n’a pas craint l’exil. Il abandonne le retour à Nazareth. Il sauve le seul trésor qui compte pour lui : sa femme et son enfant du ciel. Sur la route de l’Égypte, une deuxième fois, Joseph a sauvé Marie. Une deuxième fois, il a sauvé Jésus, une nouvelle fois, il a sauvé Dieu !
Joseph est charpentier. Il fabrique des maisons peut-être même des bateaux, ces mêmes barques que connaîtra Jésus au bord du lac. Joseph transmet. Il initie Dieu au monde des hommes.

Jésus a appris de Joseph ce que c’est que la bonté d’un père.
Pas étonnant que la prière que Jésus apprendra plus tard à ses disciples ose appeler Dieu « Père ».

Merci, Joseph, et prie pour nous.

Pour voir les représentations de Saint-Joseph, dans nos églises essonniennes, cliquez-ici.