Basilique de Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

À chaque jour suffit sa peine

Aujourd’hui sur la montagne Jésus dit :
« Ne vous faites pas tant de souci pour demain : demain se souciera de lui-même.
À chaque jour suffit sa peine. »
À chaque jour suffit sa peine. Facile à dire !
Quand le passé frappe sans cesse à la porte avec ses regrets des choses ratées et ses nostalgies des bonheurs perdus ?
À chaque jour suffit sa peine. Facile à dire ! Quand l’avenir est incertain, quand l’inquiétude devient angoisse du lendemain et quand on n’y voit pas très clair pour le futur de ceux qu’on aime.
À chaque jour suffit sa peine. Facile à dire ! Quand les malheurs des humains nous arrivent par milliers sur les écrans et les pages des journaux. Quand le flot des misères se bouscule à nos portes.
À chaque jour suffit sa peine. Comme si c’était si simple de débrancher la mémoire. Comme si c’était si facile de couper l’interrupteur de la conscience et de la peur.
Plus que des paroles de sagesse, les paroles de Jésus sont des paroles de Salut. Je ne crois pas que ce soient des paroles de « zenitude » ou pour apprendre à faire le vide en soi.
Jésus nous réconcilie avec le quotidien, avec le présent, avec « le pain de ce jour » puisque c’est là qu’Il est. Il sauve le présent par l’intensité de son amour. Sa résurrection est une éternelle présence à chacun. Reste à rejoindre, ici et maintenant, celui qui nous tend la main. Il nous entraîne dans son aventure.
Cherchez d'abord son Royaume et sa justice.

Père Frédéric Gatineau
Février 2011