Basilique de Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

Capharnaüm

Jésus quitta Nazareth et vint habiter à Capharnaüm… Sur les bords du lac de Galilée, on peut visiter les ruines de Capharnaüm. On y voit les beaux vestiges d’une ancienne synagogue et les murs d’une maison qu’on dit être celle de St Pierre.
Est-ce parce que Capharnaüm était une grande ville de commerce ou bien parce qu’elle était au carrefour des territoires païens, toujours est-il que, dans le langage courant, le mot Capharnaüm a pris le sens vulgaire d’un lieu où mille choses sont entassées. Pauvre Capharnaüm, c’est pourtant là que la mission a commencé. Comme si Jésus avait voulu habiter parmi nos bazars, nos bric-à-brac et nos encombrements. Il n’est pas parti dans un désert. Il a côtoyé nos humanités parfois un peu désordonnées et aux identités souvent confuses. Il a expérimenté la complexité des sociétés humaines. Il sait combien les vies des humains sont traversées par des désirs si contradictoires. À Capharnaüm, il y a :

Des vieillards et des mômes
Des ignorants, des agronomes
Des géants et des gnomes
Des rabat-joies, des gastronomes
Des traîne-savates, des majordomes

Jésus connaît tous nos Capharnaüm ! Et c’est de là qu’il nous appelle ! N’attendons pas d’être parfaits pour entrer dans l’aventure du Salut.
Venez derrière moi, et je vous ferai pêcheurs d'hommes.

Père Frédéric Gatineau
Février 2011