Basilique de Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

  • La Basilique de Longpont (91) et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

    La Basilique de Longpont (91)

    et le Secteur Pastoral de Montlhéry-Longpont

Bénédictions…

On bénit des personnes, des voyageurs, des malades, des enfants. On bénit aussi des voitures, des maisons, des chapelets et même des animaux. Bénir, c’est à la fois appeler la protection de Dieu et remercier le Seigneur. En ce sens bénir c’est comme applaudir et glorifier. On bénit Dieu et on lui demande de nous bénir.
Bénir vient du latin « benedicere » : dire du bien.
Demander au Seigneur qu’il nous bénisse c’est laisser Dieu « dire du bien » sur nous.
Bénir Dieu, c’est le louer et lui rendre grâce pour les merveilles de la création qui sont le reflet de sa beauté. En bénissant Dieu, on reconnaît ses bienfaits. En ce début d’année, il faut nous bénir les uns les autres, nous dire et nous souhaiter du bien. Bénir et être béni ça nous engage un peu. En quelque sorte nous entrons dans le mouvement d’amour de Dieu. Nous recevons et nous sommes prêts à donner. Bénissons et laissons-nous bénir.

Père Frédéric Gatineau
Septembre 2010